Le 25 janvier semble loin.

Suite à plus d’un mois de silence, je suis en train d’écrire plusieurs articles pour le blog. Cependant, vu les évènements d’hier soir qui semblent assez médiatisés, je voulais donner rapidement quelques nouvelles.  Je suis en sécurité mais nous ne cernons pas tout à fait les risques.

Cherchant des informations sur France24, Aljazeera et d’autres sites internet, celles-ci semblent confuses, à l’image de ce qu’il se passe, alors que l’armée semble jouer une grosse opération de communication pour légitimer la fiabilité de son régime de transition.

Ce qui est sur:

La période est politiquement tendue, les élections législatives approchant (22 novembre), le régime de transition est fortement critiqué pour son inaction économique et sociale. Il est accusé de chercher à affaiblir la révolution en plaçant, ou en cherchant à placer des anciens du régime Moubarak.

Suite à plusieurs semaines de menaces, une église presque achevée a été détruite à Aswan, au sud de l’Egypte, les Salafistes, « islamistes radicaux », sont accusés.

Des manifestations de chrétiens ont eu lieu dans plusieurs villes du pays pour réclamer d’avantage de protection de la part du régime de transition.

Des gens parmi les manifestants ont attaqué des militaires / les militaires ont fortement réprimé. (ou l’inverse.)

Des civils sont allé soutenir l’armée dans la répression, ce qui a attisé la violence.

Il y a au moins 26 morts et plusieurs centaines de blessés.

Il est connu que des baltagya, des hommes de main, peuvent être envoyés -reste à savoir par qui (armée, anciens du parti de Moubarak)- pour discréditer les revendications des manifestants.

Ce qui est impossible à cerner, c’est l’enchaînement des évènements. Des hommes de main ont il agressé l’armée, qui aurait alors réprimé l’ensemble des manifestants, menant à des violences généralisées ? Des manifestants ont il attaqué l’armée par colère ? L’armée a t’elle attaqué en premier ? Des images peuvent justifier deux thèses, tout en attisant les émotions par leur violence.

Mais au delà de ça, l’armée et la police égyptienne ne disposent pas de moyens de répressions « propres » type flashball etc, comme en France, où il est possible de blesser sans risquer de tuer. Cependant, on peut douter du caractère « retour à l’ordre » de la « réponse » militaire d’hier soir, tant des moyens utilisés peuvent sembler disproportionnés. Des images d’un tank traversant la foule, tuant cinq personnes sur son passage, tournent sur youtube, où tournent aussi des images d’un militaires se faisant lyncher par un groupe d’hommes.

A l’heure où je vous écris nous recevons des informations contradictoires., oscillant entre « tout est calme », ou « des groupes d’hommes cherchent le « désordre », et vous êtes vulnérables. »

Peu d’informations, beaucoup d’incertitudes. Je suis sorti tout à l’heure, tout semblait normal, tout. Ce qui déroute, c’est de ne pas savoir, ce qui empêche de mesurer l’éventuel risque avec raison.

J’ai choisi d’écrire rapidement, car les images vues sur les chaines, qui passeront sans doutes au 20h, me paraissent visuellement violentes. Ces affrontements étaient hier localisés, loin de notre appartement. Je suis en revanche très  inquiet et triste, de voir que le pays qui m’héberge avec chaleur est en train de perdre l’effervescence et l’unité de la révolution.

Publicités

2 réponses à “Le 25 janvier semble loin.

  1. Intéressant pour nous d’avoir ton point de vue qui peut aider à faire la part des choses devant les dites images qui tournent sur les chaines d’info… Ceci dit rien de très rassurant hélas… to be continued (et écris plus souvent !)

  2. Je te comprend, et je suis moi aussi bien attristé de voir ce gâchis…

    mais ne peut-on pas voir aussi ,dans ces débordements,un « passage obligé » vers un régime en cours de stabilisation?

    Le prix à payer est lourd, mais en expérimentant les risques qui guettent toute future démocratie, n’est-ce pas une manière de les exorciser en mettant à l’épreuve le »vivre ensemble », afin d’ensuite fonder un pacte tacite afin de ne pas revivre çà ???

    Je t’embrasse, Papa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s